Célébrée chaque 20 mars, la Journée Mondiale du Bonheur est une lucarne d’expression et de sensibilisation au bien-être social, économique et environnemental des communautés.
Pour l’occasion, la Fondation VOODOO, de sa volonté d’apporter aide et assistance sociale aux populations en détresse,  a pris l’initiative d’offrir des vivres et non-vivres aux pensionnaires d’ONG et centres d’accueil des communes de Koumassi, Port-Bouët et des villes de Grand-Bassam et Bonoua.
Ainsi, le mardi 19 mars 2019, veille de cette journée mondiale, la Fondation a entamé sa tournée de remise de dons.
Le premier arrêt se fit dans la commune de Port-Bouët –Gonzaqueville où une quinzaine de femmes présentes, réunis par le Centre ONG Omega International, a reçu des kits alimentaires composés de pâtes, sac de riz, tomates et huile.
Puis, ce fut au tour des enfants handicapés sensoriels et psychomoteurs du Centre Crescendo-Vie présente à Bassam (au Centre d’Eveil) et à Bonoua (à la Maison Saint Joseph) de recevoir les mêmes vivres ainsi que couches, du lait, des produits de ménage et d’entretien.
Enfin, la commune de Koumassi à travers le Centre Oasis et le Centre Médico-social Sainte Thérèse a accueilli à bras ouverts le van magique de la Fondation, qui remit également des packs de vivres et des produits d’entretien.
Les récipiendaires ont tous exprimé leur joie et ont manifesté leur soulagement quant à l’existence de personnes morales de bonne volonté à l’instar de la Fondation Voodoo. Rassurée, la Fondation est repartie satisfaite et motivée pour continuer à nourrir cet élan de solidarité.
Voodoo Fondation, la magie de donner.